De temps à autre, il peut arriver que sous l’effet du stress dû au retard, on claque la porte sans prendre le soin d’emporter sa clé. Aussi, comme chez toutes les composantes d’une maison, des problèmes peuvent subvenir au niveau d’une ou plusieurs serrures, ce qui peut être à la base du blocage de ces dernières. Si cette situation peut sembler normale, la vérité c’est qu’elle est avant tout stressante et peut même entraîner des sauts d’humeur.

Cependant, si vous vous trouvez déjà dans ce cas de figure, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car vous découvrirez dans cet article toutes les mesures à prendre pour résoudre de la manière la plus simple possible cette fâcheuse situation.

Les raisons qui peuvent être à la base du blocage d’une porte

Outre le fait qu’une porte peut se retrouver bloquée à cause de l’oubli d’une clé à l’intérieur, une autre cause peut être un souci d’ordre mécanique. En effet, le dysfonctionnement d’un cylindre ou sa cassure peuvent être la cause du blocage d’une porte. Mais attention ! Ce problème n’est pas forcément dû à la qualité de la serrure. En effet, à force de tourner cette dernière, un cylindre peut s’user et entrainer des dysfonctionnements.

Une autre raison à ce problème peut être un cambriolage. En réalité, lors d’une casse, la priorité n’est pas de garder les objets de la maison en bons états. Cependant, si la porte se bloque, c’est qu’il y a des chances que le mal ne soit pas encore fait.

Ainsi, sauf dans le cas d’un oubli de clé, il est indispensable de poser un diagnostic clair des raisons ayant entrainé un blocage de la porte avant de penser à une solution.

Se servir des objets du quotidien pour débloquer la porte

La première chose à faire lorsqu’une porte se retrouve bloquée, c’est essayer de régler le problème en utilisant des objets du quotidien comme :

  • Une carte bancaire ;
  • Une radiographie ;
  • Une bouteille en plastique de Coca-Cola ;
  • Un fil de fer.

La carte bancaire

Le premier objet qui peut servir à débloquer une porte coincée, c’est la carte bancaire. Et pour cause, elle est assez solide et moins épaisse pour pouvoir se faufiler dans l’embrasure de la porte. Cependant, même si cette méthode a de fortes chances de réussite, il faut noter qu’on n’est jamais trop prudent. En effet, il peut arriver qu’après l’opération, la carte soit inutilisable, car endommagée. Le mieux reste donc de choisir une carte à laquelle vous tenez le moins. Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas tout simplement opter pour une carte de fidélité qui n’a plus vraiment de valeur à vos yeux ? Mis à part ce détail, il est aussi conseillé de prendre une carte assez souple, car elle aura plus de facilité à se faufiler dans l’embrasure de la porte.

Une fois votre carte choisie, l’étape suivante consiste donc à maintenir la poignée de la porte avec la main qui vous sert le moins (utilisez la main gauche si vous êtes droitier, et vice-versa). Ensuite, faufilez la carte au-dessus de la serrure, puis effectuez des mouvements du haut vers le bas, comme avec un couteau lorsqu’on découpe des légumes. N’oubliez pas, pendant l’opération, de bouger la porte pour augmenter les chances que cette dernière s’ouvre.

La radiographie

Il s’agit de la méthode la plus facile, même si les chances d’avoir une radiographie sur soi sont minces. Aussi, pour qu’elle marche, il est impératif que la porte ne soit pas fermée à double tour. Tous les types de porte peuvent y passer, sauf ceux ne disposant pas pênes biseautés.

L’objectif ici, comme c’est le cas avec la carte bancaire, est de repousser le pêne biseauté (sans lequel cette opération ne peut marcher) de la porte.

Pour ce faire, glissez la radiographie dans l’embrasure de la porte, puis tapez le pêne avec, en tournant la poignée vers le haut, tout en donnant de petits coups de pieds à la porte pour forcer son ouverture. Une fois la radiographie de l’autre côté de la porte, la suite sera de la remonter le plus rapidement sans arrêt.

La bouteille en plastique de Coca-Cola

Une autre solution intéressante est d’utiliser une bouteille de Coca-Cola au vu de sa robustesse. Si vous n’en avez pas à portée de main, vous pouvez vous rendre dans une épicerie ou chez vos voisins pour vous en procurer. Ensuite, découpez-la et aplatissez-la le plus possible en y appliquant une grande pression. Vous devriez avoir un objet assez plat et fin, tout en étant aussi solide qu’une carte bancaire.

Ensuite, tout ce qu’il vous reste à faire, c’est d’appliquer le même processus que chez les autres, celui qui consiste à faire entrer l’objet dans l’embrasure de la porte afin de l’ouvrir.

Le fil de fer

Le fil de fer, on n’y pense pas souvent… Pourtant, il s’agit d’un outil très efficace qui peut être utilisé de diverses manières.

La première consiste à faire passer le fil de fer au-dessus du pêne biseauté, entre l’embrasure de la porte.

La seconde consiste à entrer directement le fil de fer dans la serrure et jouer avec pour ouvrir la porte. Cependant, pour qu’elle marche, il est indispensable de disposer d’un fil de fer assez solide que vous casserez en 2. Le premier entrera dans la serrure et sera dirigé vers le bas, puis le second entrera à son tour dans la serrure pour être dirigé vers le haut. Chacun de leurs côtés, ils permettront d’ouvrir chacune des goupilles du cylindre.

Contacter un serrurier pour de meilleurs résultats

Si vous avez testé toutes ces méthodes sans succès, ou si vous n’avez pas sur vous l’un des objets énumérés pour la mise en œuvre de ces combines, la solution qui marchera à tous les coups est de faire appel à un serrurier.

Il s’agit d’un professionnel qui mettra son expertise à votre service pour la résolution du problème. Toutefois, il est important de trouver un artisan compétent et fiable. Cela évitera de faire appel à un serrurier pour la forme, car votre sécurité et celle de votre domicile passent avant tout le reste. Optez plutôt pour des professionnels reconnus qui vous offrent une garantie de sécurité comme c’est le cas lorsqu’on fait le choix d’un serrurier Hlocks  à Bruxelles. Pour les trouver, tout ce qu’il y a à faire, c’est de procéder à quelques recherches en prenant le soin de notifier le nom de sa ville.

Pour ce qui est du prix, il est indispensable de demander un devis avant de faire déplacer l’ouvrier ; cela évite de se retrouver avec des factures qui poussent à s’arracher les cheveux.

Une fois sur place, la première remarque qui pourrait être faite est que le serrurier utilisera à peu près les mêmes méthodes que celles détaillées dans la première partie. Cependant, n’oubliez pas que ce dernier a une certaine expérience et maitrise au mieux les bons gestes.

Pour finir, il est aussi indispensable de demander une facture afin de prévenir les éventuelles situations qui pourraient se présenter.

Prendre des mesures préventives : changer la serrure

Si la raison du blocage de la porte est d’ordre mécanique, il se peut qu’avec ces méthodes simples à appliquer, vous puissiez résoudre le problème. Toutefois, il est important de prévenir d’éventuelles futures complications. Pour cela, le mieux reste de changer définitivement la serrure. Dans le même ordre d’idées, il est tout aussi indispensable de changer sa serrure en cas de cambriolage. Prévenir vaut mieux que guérir, dit-on !

Changer la serrure

Bien que les chances soient faibles, il peut arriver que la serrure soit endommagée pendant que vous essayiez d’ouvrir la porte. Dans ce cas, vous n’aurez pas d’autres choix que de la changer. Cependant, pour cette opération, vous aurez obligatoirement besoin d’un serrurier. Pour cela, assurez-vous de bénéficier des meilleurs services de serrurier tout en prenant en compte votre budget, pour ne pas vous mordre les doigts par la suite.

Installer un système de sécurité

Dans le cas d’un cambriolage, il est conseillé d’installer un système de sécurité. En effet, une alarme permettra entre autres d’effrayer les cambrioleurs et de les pousser par la même occasion à la fuite. Couplé à une caméra de surveillance et des détecteurs de mouvement, le système permettra d’avoir un œil sur ce qui se passe dans la maison en votre absence. Il en existe de toutes les sortes, avec chez certains, des rapports qualité/prix très alléchants. Aussi, pour compléter le tout, vous pouvez confier la gestion de votre maison à une agence de sécurité. Encore une fois, il en existe plusieurs, et vous n’aurez qu’à faire des recherches dans votre ville.

Être en de bons termes avec ses voisins

Si vous ne disposez pas de gros moyens, la solution la plus simple reste de tisser de bonnes relations avec ses voisins. Ainsi, en cas de cambriolage, ces derniers (s’il sont présents) pourraient vous alerter de chez eux sans pour autant se mettre en danger. Une fois l’alerte reçue, vous pourrez contacter la police qui se rendra sur les lieux, afin d’intervenir comme cela se doit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.